Atelier art thérapie dessin

Favoriser l'attachement parent-enfant par la médiation du dessin


Cet atelier s'adresse au couple parent-enfant (de 4 à 11 ans) afin de favoriser l'attachement, il est animé par une art thérapeute, Sakina Belghit, qui utilise comme outil le dessin et plus précisément le pastel. Trois groupes fonctionnent cette année. 4 familles par atelier, 2018 2019 arttherapie dessin

Un atelier pour favoriser le lien mère/père -enfant grâce à la co-création de dessins (utilisation de pastels secs). Le dessin permet aux enfants d'exprimer ce qui est tapi dans l'inconscient et qui agit en filigrane au quotidien, ainsi que leurs émotions permettant une libération de leur être. Ainsi peu à peu les cauchemars s'estompent, les colères et les pleurs se régulent et la vie devient plus fluide.
Les échanges avec les parents permettent également un recul; les prises de conscience émergent, suscitant parfois de petites actions, qui engendrent un changement très positif dans la vie quotidienne de toute la famille.

Cette année nous proposons trois ateliers :

  • le mercredi de 14h30 à 16h30
  • le samedi de 10h30 à 12h30 (complet)
  • le samedi de 14h à 16h

Nombre de séances de septembre à juin : 10 séances hors vacances.
Lieu: EDA, 26 boulevard Victor Hugo, Nantes.
Coût: 20 euros la séance. Les familles s'engagent à l'année, un chèque d'adhésion à l'association efa44 ainsi que 3 chèques seront remis en début d'année scolaire.

Pour vous inscrire ou poser des questions, Béatrice You vous répondra par téléphone au 02 40 79 94 24 ou par mail : beatriceyoujal@gmail.com

Témoignage d'une manan qui participe depuis deux ans à l'atelier avec son fils

"Je crois que l'on peut dire sans exagérer, que l'art thérapie a été une révélation dans notre vie. Notre fils a beaucoup évolué grâce à l'opportunité de faire surgir sa colère au fil des séances. Il a beaucoup changé sa relation avec moi, qui était très chargée en colère et en conflits. Il continue à manifester de l'impatience, mais de façon plus classique. Son Papa me dit qu'il a aussi changé son rapport au dessin : Avant, il n'osait pas et désormais, il dessine volontiers sans crainte d'être jugé.
Nous sommes très contents d'avoir pu expérimenter l'art-thérapie avant le grand saut dans l'adolescence qui le mettra sans doute face à de nouveaux défis intérieurs. Merci mille fois encore, pour cette découverte et oui : nous souhaitons prolonger l'atelier l'an prochain."

Date de dernière mise à jour : 12/07/2018